Une vague de bleus

Hello !

Aujourd’hui est un grand jour puisque, pour changer, voici un tricot fait POUR moi (sortez le champagne) dont le WIP se trouve ici.

Echarpe bleue Merino
Un peu de bleu dans ce monde de brutes

Laine

Encore de la laine Katia au programme (faut dire que j’en ai achetée pas mal à mes débuts), il s’agit de la Merino Aran. 52% Merino Superwash, 48% Acrylique, elle est conseillée pour des aiguilles 4.5 et 5 et présente environ 155 mètres pour 100g (une bonne grosse pelote miam !). J’ai pris trois coloris : un bleu clair (68), un bleu foncé (45) et un blanc blanc (3).

Toutes les informations sont ici. Pour ma part, j’ai utilisé mes aiguilles 5 en métal.

02
Toute sage bien pliée

Guide utilisé

Pour réaliser cette écharpe, j’ai suivi le même guide que la noire et blanche, à savoir celui-là réalisé par Camille de http://www.tricotepastout.com/. Toujours avec un seul fil à la fois, je me suis juste amusée à changer de couleur régulièrement en comptant les rangs, rien de bien compliqué. Le seul truc casse-pied a été de… rentrer tous ces fichus fils !

J’en profite pour présenter mon cobaye spécial tricot qui est tellement plus photogénique que moi (ce qui n’est pas dur j’avoue), attention les yeux !

03
Et voici le meilleur mannequin du monde : Totoro !

Dimensions

Pour une fois j’ai pu mesurer mon tricot youhou ! (bon en même temps c’était pas dur vu que je l’ai sous la main). Mon écharpe fait donc à peu près 140 cm de long (sans compter les franges) pour 12 cm de large. Je la trouvais un peu courte au début, mais avec le blocage finalement ça passe, et puis à partir du moment où j’arrive à faire deux tours de cou en l’attachant, ça me convient !

04
C’est qu’il la porte bien nan ?

Au final, ma toute première écharpe rien que pour moi aura été agréable à tricoter, j’aime bien les Merino de Katia, et j’adore toujours ce fameux point brioche. Rien de compliqué, c’est du simple et efficace, et c’est très plaisant de se faire sa propre écharpe comme on veut, avec les couleurs qu’on souhaite.

That’s all, folks !

Un bonnet pour affronter l’Alaska

Hello !

Aujourd’hui, voici mon vrai tout premier bonnet, réalisé pour mon « beau-neveu » (ça fait bizarre d’être appelée tata…). Il a été fait l’hiver dernier pour fêter son premier anniversaire. Un peu de côtes 2/2 pour avoir une bordure jolie, et du point mousse tout simple, rien de bien méchant.

01
Ca mousse mousse entre toi et moi !

Laine

Comme j’avais envie de varier les plaisirs, j’ai utilisé deux pelotes de deux coloris différents, et il m’en reste encore un petit peu de fil. Cette fois j’ai fait des infidélités à Katia.

Pour ce bonnet, j’ai donc tricoté des pelotes de la marque Phildar, deux Alaska, une anthracite (coloris 00 08) et une perle (coloris 00 01). Composées de laine à 100%, c’est tout doux tout meugnon, avec environ 31m pour 50g et conseillées pour des aiguilles 9 ou 10. Toutes les informations sont ici.

matos
Voici les 2 pelotes survivors des 4 achetées

Pour ma part, j’ai tricoté ce bonnet avec mes aiguilles 9 en métal(après avoir testé, je suis tombée amoureuse du bambou mais comme j’ai ma panoplie en métal je l’utilise pour la remplacer une fois qu’elle sera HS).

Je tricote plutôt serré, surtout parce que, je m’en suis rendue compte il y a peu, toutes mes mailles endroit sont des mailles torses (ça m’évite d’avoir un travail trop lâche et, surtout, des mailles lisières qui partent en cacahuète). Du coup le résultat final était un peu petit, mais avec le blocage + la tête du petit ça passait très bien ouf !

02
Un peu petit sur ma tête, mais parfait pour le chtiot !

Guide utilisé

Pour réaliser ce bonnet, j’ai suivi ce tutoriel réalisé par Julypouce, sur son blog
Julypouce tricot & co. Je n’ai pas fait de folies, j’ai suivi sagement ses instructions, j’ai juste joué à changer de couleurs.

03
Toujours avec le plus important : le pompon !

Au final, pour un premier bonnet je m’en suis pas trop mal sortie. Bon la couture fut un massacre, surtout que je l’ai faite à l’envers, mais… je désespère pas d’en réaliser une belle un jour ! Et la prochaine je la prendrai en photo, promis.

That’s all, folks !

[WIP] Une écharpe pour Bibi

Hello !

Aujourd’hui, un autre petit Work In Progress qui pour une fois me concerne puisqu’il s’agit de mon écharpe rien que n’à moi ! Ben oui, j’adore offrir, mais faut bien que je me fasse quelques trucs pour moi aussi (faut savoir être égoïste des fois mwahahahah).

wip
J’aime le bleu (comment ça c’est évident ?!)

Oui, derrière il y a mon clavier, parce que j’aime bien tricoter et regarder des films en même temps. Encore et toujours ce cher point brioche (miam miam), je l’ai adopté ce petit.

Et comme cette fois c’est pour moi j’aurai enfin les dimensions réelles de la bête pour donner une meilleure idée de la taille (même si ça ne fait pas tout /sbaf/).

That’s all, folks !

La tête au chaud

Hello !

Aujourd’hui, histoire de montrer autre chose que des écharpes (pas d’inquiétude, j’en ai encore tout un stock à venir !) voici mon deuxième bonnet tricoté avec amour (et surtout moi-même). Pourquoi je montre le deuxième avant le premier ? Mais parce qu’il est assorti à cette écharpe et que ça fait classe de tricoter des trucs qui vont ensemble (laissez-moi mes illusions encore un peu TT).

01
Avec un pompon bien sûr, très important le pompon !

Laine

J’ai utilisé la dernière pelote qui me restait de la marque Katia : la Stratos. Toujours composée de 53% de laine vierge et 47% d’acrylique, conseillée pour des aiguilles 6, 6 1/2. Une pelote fait 100g pour 150 mètres. Toutes les informations sont ici. Pour ma part, j’ai tricoté ce bonnet toujours avec mes aiguilles 6 en métal.

Et toujours en flippant sur ce maudit fil qui cassait. Heureusement je m’en suis bien tirée, il a survécu, moi aussi, tout le monde est content, et j’ai plus de cette laine donc je suis tranquille !

02
Hein qu’il est beau mon pompon ?

A ce moment là je ne comptais toujours pas faire de blog donc mes informations détaillées sont toujours assez pauvres. Je peux juste dire que le bonnet est, coup de bol complet, à la bonne taille ! Bon j’avoue que le pompon est un peu gros, mais j’aime tellement ces trucs… c’pas ma faute, je me soigne, promis ! Enfin j’essaye.

Guide utilisé

Pour réaliser ce bonnet, j’ai suivi ce tutoriel réalisé par Agnès, sur son blog
La Récréation d’Agnès. Bon c’est dommage vu qu’apparemment ya plus eu d’articles depuis un moment, mais ya des trucs sympa dans ce qui reste !

Là j’ai pas pris de risque, j’ai tout suivi à la lettre gentiment (et ça m’a réussie) sans faire de chichis.

03
Je vous dis qu’il est beau mon pompon ! Énorme, ok mais beau !

Au final, c’était pas spécialement difficile, suffisait de faire attention. La couture m’a un peu cassé les pieds, je suis pas encore bien habituée, mais je lâche pas l’affaire, un jour je les maîtriserai ces bêtes-là ! Parfaitement !

That’s all, folks !

En rouge et noooooir !

Hello !

Aujourd’hui je présente ma toute première écharpe en point brioche (ou côtes anglaises). C’est un point assez facile à faire une fois qu’on a compris et j’aime beaucoup l’utiliser. D’ailleurs j’ai fait une armée d’écharpes avec lui et elles vont toutes y passer !

pas-bloquee
Avant le blocage

Laine

J’ai utilisé deux pelotes de la marque Katia : la Stratos. Elle est composée de 53% de laine vierge et 47% d’acrylique, conseillée pour des aiguilles 6, 6 1/2. Une pelote fait 100g pour 150 mètres. Toutes les informations sont ici. Pour ma part, j’ai tricoté cette écharpe avec mes aiguilles 6 en métal.

Même si j’ai bien aimé sa douce texture, je ne la reprendrai pas car je l’ai plusieurs fois cassée au niveau de la partie rouge, plus épaisse que les noirs/gris mais plus fragile aussi. Et même si je me suis moi-même adoucie depuis, ce fut une expérience assez flippante pour que je ne veuille pas la réitérer !

bloquee
Après le blocage (on voit la  différence de longueur !)

Comme à l’époque je ne comptais toujours pas faire de blog (quelle idée saugrenue, vraiment), je n’ai pas d’autres détails à donner. Je peux juste dire que j’ai utilisé deux pelotes complètes, et qu’elle est assez longue pour une largeur correcte (dans les 20 cm à vue de nez).

Guide utilisé

Pour réaliser cette écharpe, j’ai suivi ce tutoriel réalisé par Camille de http://www.tricotepastout.com/. Par contre je n’ai pas utilisé deux fils, vu que ma laine était assez épaisse de base, et j’ai monté mes mailles sur une seule aiguille. Pour les franges, comme je n’ai pas de crochet, j’utilise un trombone que j’ai dépieuté qui fonctionne très bien pour ça.

portee
J’ai pu en faire deux tours de mon pitit cou !

Au final, je l’ai offerte au père de mon compagnon pour son anniversaire (dont le rouge est la couleur préférée, chose que j’ignorais à l’époque, je suis bien tombée !) et qui la porte tout le temps depuis. Il a même eu droit au bonnet assorti pour Noël quelques mois plus tard mais ça… ce sera pour un autre article (quel suspens mes aïeux !).

That’s all, folks !

[WIP] En ce moment… toujours de l’écharpe !

Hello !

Aujourd’hui premier WIP (Work In Progress, ou travail en cours) de mon petit blog. En ce moment, je suis sur une écharpe en jersey endroit pour pouvoir réaliser à peu près bien un motif jacquard que j’ai fait moi-même en début et fin (la grande fierté !) en m’inspirant de l’image d’un film d’animation. Comme c’est une surprise pour une amie pour Noël (non je suis pas en avance, terriblement en retard plutôt, c’était pour Noël dernier… TT) je n’en dis pas plus, au cas où elle tomberait par ici !

wip1
Ca va, j’ai bien planqué le motif !

Le but de cette écharpe va être de la coudre au point invisible pour faire double épaisseur (et surtout planquer tout mon bordel de fil). Je donnerai tous les détails techniques et laineux lorsque je l’aurai terminée dans un bel article (ou l’art de gratter une semaine sur mon planning mwahahah).

wip2
En mode « gros tas »

Oui parce que j’ai décidé de tenter d’être régulière dans mes messages, et donc d’en faire un tous les lundis. Pour le moment, j’ai du stock et devrais tenir facile une douzaine de semaines, à voir si j’arriverais à faire toute l’année comme ça. C’est mon challenge 2017 !

That’s all, folks !

Toute (fausse) première fois

Hello !

Pour ce premier article, je présente fièrement ma toute première écharpe ! Techniquement c’est la seconde fois que j’ai tricoté, la première ayant été une sorte de doudou en forme de chaton en jersey endroit qui était plus de l’ordre de la poupée vaudou qu’autre chose (dixit mon gentil papa tellement encourageant…). Mais comme je n’ai pas pris de photo à l’époque et que je l’ai offert, je ne le montrerai pas (et ça vaut mieux pour éviter les cauchemars).

Bref passons donc à ma toute fausse première fois que je présente : l’écharpe renarde en point mousse. C’est THE point pour commencer par excellence… sauf que, pour la petite anecdote, j’ai débuté non pas par ce point mais par le jersey (un rang endroit, un rang envers, et on répète ça tout le temps en mode automatique). Du coup quand je suis passée au point mousse (que des rangs endroits, plus simple logiquement non ?) ben… curieusement j’avais l’impression de mal le faire. J’ai défait, refait, redéfait, rerefait au moins une dizaine de fois le début de mon écharpe avant de me rendre compte que… je le faisais correctement. Un joli moment de solitude (moralité : plus c’est simple, plus je galère).

En plus du point mousse, il y a une partie en côtes 2/2 que j’ai adoré tricoté : c’est tout simple, tout facile et super joli ! A part ça ce fut aussi mes premières augmentations et diminutions. Je n’ai pas le souvenir d’avoir été spécialement dérangée par ces bêtes-là par contre. Mes excuses d’avance pour la qualité des photos, je suis pas douée et je trouve que c’est galère de se photographier soi-même en portant une écharpe !

Laine

J’ai utilisé deux pelotes de la marque Katia : deux Merino Aran, une de coloris 21 et une de coloris 11 (orange et blanc quoi). Cette laine est composée de 52% Merino Superwash et 48% acrylique, conseillée pour des aiguilles 4 1/2, 5. Une pelote fait 100g pour 155 mètres. Toutes les informations sont ici. Pour ma part, j’ai tricoté cette écharpe avec mes aiguilles 5 en métal.

03
Coucou, je suis une écharpe renard (floutée) !

J’ai bien aimé tricoter cette laine : douce, agréable, qui s’effiloche pas, solide aussi, ça allait tout seul. D’ailleurs j’en ai racheté pour me faire ma propre écharpe et mes mitaines assorties (un jour, un jour, je les attaquerai…).

02
Miam, ch’est bon (et pas flouté cette fois) !

Comme à l’époque je ne comptais pas faire de blog (quelle idée saugrenue), je n’ai pas d’autres informations à donner sur la bête. Je peux juste dire que je n’ai pas utilisé en entier les deux pelotes, il me reste pas mal de blanc. La orange a pris plus cher (normal) et le petit tas qui me reste me sert souvent à mettre des mailles de côté. Cette écharpe n’est pas très longue, destinée à ne faire qu’un tour de cou, et niveau épaisseur elle ne doit pas faire plus de 15 ou 20 cm maximum je pense.

Guide utilisé

Pour réaliser cette écharpe, j’ai suivi ce tutoriel réalisé par La Grenouille Tricote, que j’ai eu du mal à retrouver parce qu’entretemps elle a changé de site ! Mais personne ne m’échappe et je l’ai eue sur http://lagrenouilletricote.com/.

Je me suis donc basée sur son guide en modifiant les couleurs et en utilisant aussi cette image comme modèle pour réaliser ma propre tête (parce qu’une seule couleur sur la version de La Grenouille Tricote me semblait un peu tristounet (et puis je l’ai dit que je m’en sors mieux quand c’est plus compliqué nan ?)).

01
En mode « carpette sur le lit »

Au final, je l’ai trouvée sympathique même si loin d’être parfaite. Et je l’ai offerte à la fille d’une amie avec qui on a toute une histoire rapport au Petit Prince et surtout au renard !

That’s all, folks !