Publié dans Crochet, Pour les autres

Les cactus débarquent !

Hello !

Aujourd’hui, voici 2 jolis cactus dont le WIP trop difficile à deviner est ici. Ca a été mon cadeau de Noël pour Beau-Papa qui adore purement et simplement ces végétaux particuliers. Sauf que les miens piquent pas et demandent pas d’eau, si c’est pas beau !

08
Garantie 100% tout doux !

titrelaine

Une fois de plus, j’ai utilisé des restes de laine de l’écharpe du Petit Prince (c’est qu’il en a laissé du stock le petit chenapan), à savoir plusieurs coloris de Barisienne et la Baronval pour la terre.

06
Ca c’était pour le deuxième cactus

A part cette dernière, qui était un peu petite et plus difficile à manipuler parce que très foncé, les autres laines se sont révélées très plaisantes à crocheter, agréable surprise. Et du coup comme il m’en restait encore après les cactus, je les ai encore utilisées pour un autre projet crochet top secret spécial anniversaire de mon pôpa !

01
Il sera toujours en fleur ce petit !

titrerealisation

J’ai utilisé 2 guides pour réaliser ces cactus. Enfin 3 si on compte par vidéo, puisque le premier guide a été divisé en 2 pour plus de praticité, un pour le cactus et un pour le pot. Et comme je trouvais ce dernier clair et facile à suivre, pas besoin d’en tester un autre, donc je l’ai aussi suivi pour ma deuxième bête.

Pour le premier cactus, le « normal, classique » (je sais jamais quel est son nom scientifique ou au moins botanique), j’ai suivi le tuto d’Alextitia Tuto Crochet, qui s’appelle tout simplement « Tuto cactus au crochet ». Simple, facile à suivre, les explications sont claires et on voit bien ce qu’elle fabrique à la caméra, que du bonheur donc !

03
Ben dis donc t’as pas de pot toi ! *toudoum doum pshht*

En prime, elle a découpé son tuto en 2 parties, ce qui permet de sélectionner celle qu’on veut si d’aventure on s’amuse à partir sur un autre cactus comme c’est mon cas après. Pratique pour éviter de revoir une vidéo si on en a pas besoin !

La deuxième vidéo, « Tuto pot au crochet » montre donc comme réaliser le… pot, comme le nom l’indique si bien, et la terre qui va avec, parce qu’il en faut mine de rien. Et grâce à cette vidéo, je me suis retrouvée à aller chercher des cailloux près d’une zone commerciale… un grand moment !

Concernant le second cactus, le prickly pear cactus (j’avais trouvé la traduction française mais j’ai oublié…), j’ai trouvé le guide sur The Crochet Crowd, où il y a bien de trucs sympa ! Bon c’est en anglais, mais comme pour tout une fois qu’on a compris les termes de base, c’est facile, puisque ça reste la même mécanique qu’en français. J’ai suivi le « Crochet Prickly Pear Cactus Flower Pot Tutorial », enfin en partie, vu que je me suis arrêtée dès que j’ai eu mon cactus. Le pot, c’était déjà fait avec Alextitia !

Là aussi c’était facile à faire, même si la vidéo m’a semblée un peu rapide par moments, finalement avec les indications écrites ya pas de problème pour suivre.

07
Il tanguait un peu pendant la photo, le stress !

titredimensions

Le premier cactus fait 14 cm de haut avec le pot, 8.5 cm sans (que le vert donc), pour 11.5 cm de « tour de taille » (on va dire que ça a une taille ces machins). Et le pot est plus gros, mais lui dites pas, avec un « tour de taille » de 15 à 19 cm suivant où on mesure. Ce cactus-là a été fait au crochet 3 mm.

05
Il tient dans la main (et ne fond pas)

Le second lui a eu droit au crochet 4 mm (me demandez pas pourquoi je sais plus, sûrement pour tester je suppose). Et ça se voit surtout au niveau du pot, bien plus gros que l’autre. Et j’ai zappé de le mesurer, mais en même temps il fait à peu près les mêmes dimensions donc c’est pas bien grave hein ?

09
J’aime bien le côté asymétrique du Prickly Pear

Au final, ce fut deux petits cactus très fun à crocheter. Je voulais faire les deux pots de la même couleur mais j’avais plus assez de laine pour en avoir 2 crèmes, du coup j’ai fait des essais « vert caca d’oie » et « blanc ». Après le vote du public, c’est le blanc qui a gagné, d’où le vert caca d’oie qui trône désormais sur mon bureau avec mes pièces de monnaie dedans (qui le calent super bien cela dit, mieux que les cailloux !).

Beau-Papa a eu ses cactus pour Noël et il en était tout content ! Ils ont fini sur le rebord du meuble télé, juste à côté, comme ça on les voit quand on la regarde, mais ils ne gênent pas pour autant. Et c’est plutôt cool car ce meuble est assez long, donc ya de la place pour faire encore pleeeeeeeeeeein de petits cactus tout partout. Ce qui tombe bien, puisque Beau-Papa a dit que ça le gênerait pas du tout, que s’il pouvait il s’autoenvahirait de cactus. Et comme avec les miens ya aucun risque de problèmes d’entretien… j’ai bien noté !

That’s all, folks !

Publicités
Publié dans Pour les autres, Tricot

Un gilet tout rouillé

Hello !

Aujourd’hui, voici le gilet rouillé dont le WIP se balade ici. Et pour une fois je l’ai offert dans les temps ! Parfaitement ! Je l’ai fini pile poil pour Noël, et même avant. Plus exactement, je l’ai commencé le 27 octobre, ai terminé la partie tricot le 8 décembre en le tricotant tous les jours, et ai fini la couture le 12 décembre (oui je me suis éclatée à tout noter dans mon petit carnet spécial tricot et crochet). Du coup il a eu le temps de sécher pour Noël !

01
Prêt à être offert ! Enfin avec un papier cadeau en plus quand même

titrelaine

Pour ce projet, j’ai utilisé la laine recommandée par le modèle (je détaille après), à savoir la Blizzard, de Bergère de France. Côté coloris, c’est Monsieur Chéri qui a choisi le rouille/prune (34806). Au début il ne m’emballait pas spécialement, mais en fait en le tricotant je l’ai trouvé plutôt joli.

Composée de 4% polyamide, 42% laine, 54% acrylique, une pelote fait 50g pour 95m. Et si au toucher elle est plutôt douce, je l’ai trouvé moyennement sympa à tricoter, pas de plaisir particulier, ça se laissait faire, c’est tout. Après le fil est légèrement torsadé, je pensais que ça lui donnerait un effet particulier mais… ben en fait non. Le résultat est le même qu’avec un fil classique tout droit alors je ne comprends pas trop l’intérêt de la chose. Par contre les dégradés de couleurs m’ont bien plu !

07
En mode « papillon épinglé »

La Blizzard est conseillée pour des aiguilles 3,5 et 4 mm mais, comme je tricote toujours serrée, après échantillon, j’ai pris mes circulaires de 4 et 4,5 mm. Toutes les infos de cette laine sont ici. En tout j’ai utilisé 15 pelotes.

09
J’adore ces aiguilles !

titrerealisation

Là encore, c’est Monsieur Chéri qui a choisi son modèle (comme ça, si ça lui plaisait pas, c’était sa faute, na). Je ne sais plus pourquoi, j’avais commandé un catalogue de Bergère de France (doit y avoir un modèle que je voulais faire) : c’est leur « Mag. 183 – Collection femme hiver« , qu’on peut feuilleter par ici. Là dedans, il y a un gilet pour homme sobrement appelé « Gilet version fantaisie à boutons« . En fait de fantaisie, j’ai pas trop compris, vu que c’est juste des côtes et du jersey (dans ma tête, fantaisie = point fantaisie = point qui sort de l’ordinaire mais je suis bizarre alors passons).

04
Un bout de manche et de côté avec les zolies côtes

J’ai continué mon apprentissage de la couture, là j’étais servie. Et j’en ai profité pour découvrir le point arrière, que j’aime beaucoup, parce qu’il est simple, facile à réaliser, donne un joli résultat bien propre (je l’ai utilisé pour le col et la jonction des manches au corps). Sinon je suis restée classique pour le reste, couture invisible aux manches et au corps, c’est efficace et facile. Juste un peu long quand il y a beaucoup de rangs, mais c’est pas grave, devant un bon film à la télé ça passe tout seul !

05
Pas parfait mais j’aime bien le rendu

Le patron est clair, seul point vraiment négatif : les boutonnières. J’ai suivi ce qu’ils disaient, et on les fait à la fin, en explosant les mailles avec son aiguille à tapisserie pour les écarter et les coudre au dessus et en dessous du trou qu’on forme comme ça. Et c’est pas terrible. Du coup la prochaine fois je ferais de véritables et belles boutonnières en les tricotant directement plutôt qu’en les étirant comme ça.

A noter que, j’étais tellement habituée à faire des augmentations au début d’un ouvrage, que… ben j’en ai fait au début du dos. Et j’ai continué. Et après une centaine de rangs, toute contente, je compte mes mailles. Et je me dis que ya un bug. Et en fait… ben fallait diminuer. Gros moment de silence, et puis… j’ai tout défait pour recommencer. Fichue maniaquerie (du coup j’ai perdu une semaine entière de tricot… mais bon mon côté obsessionnel compulsif a été satisfait !).

titredimensions

Le gilet fait 70 cm de long avec le col, pour une largeur de 51 cm fermé, et la longueur des manches affiche 58 cm au compteur. Un poil plus grand que dans le modèle il me semble, mais comme Monsieur Chéri adore les vêtements amples bien chauds comme ça, ça devrait passer. Je dis devrait parce que… ben comme il fait plutôt chaud malgré l’hiver (youhou la planète, t’as zappé une saison je crois là), il ne l’a pas encore porté.

02
Totoro l’a bien porté lui par contre !

Au final, ça a été long à tricoter mais le temps est vite passé, surtout parce qu’il devait être prêt pour Noël ! Il me reste encore une ou deux pelotes en stock, on verra bien ce que j’en ferais, des gants assortis peut-être, ou un bonnet, qui sait.

That’s all, folks !

Publié dans Tricot, Work In Progress

[WIP] Encore du bleuuu !

Hello !

Aujourd’hui, voici un « petit » Work In Progress pour moi (faut bien que je pense à me faire des trucs de temps en temps quand même). En ce moment je suis en mode recyclage, et surtout déstockage, parce que mine de rien j’ai pleeeeein de pelotes qui attendent que je m’occupe d’elles ! Du coup j’ai repris des restes et…

WIP2
Plein de petites pelooooootes !

… et je tricote, cote, cote. Et je défais. Et je refais. Parce que non, quand ça me plait pas, que j’ai hésité une demi-heure à recommencer en me disant que oui c’est limite mais noooon j’ai pas envie de tout refaire, mais que siiiii quand même ça me va pas aussi bien que je voudrais, je finis toujours par céder à moi-même et je détricote tout ça, même si j’y ai passé 2 heures, parce que non je veux pas rester sur de mauvaises dimensions. Tant pis !

WIP1
J’ai dû défaire tout ça. Si si.

That’s all, folks !

Publié dans Crochet, Pour moi

Gare aux vampires !

Hello !

Aujourd’hui, voici un petit délire réalisé dans le cadre du grand KAL annuel 2018 de Letipanda. Composé de 12 thèmes principaux, un par mois, j’ai fait ici celui de janvier, qui était « On sort les pieux ! ».

Quand j’ai vu le thème, j’ai aussitôt pensé aux vampires, génération Buffy oblige. Du coup, plutôt que du partir sur du classique « Je fais un tricot/crochet avec des aiguilles/un crochet énorme », j’ai eu envie de réaliser quelque chose en rapport avec les méchants de la nuuuuit. Le pieu s’imposait et… tadam !

03
Ainsi périt Totoro le brave !

titrelaine

Les deux laines utilisées sont des restes de l’écharpe du Petit Prince (ben vi, le motif n’a pas demandé grand-chose donc il me reste plein de pelotes de couleurs différentes). Ici, il s’agit de la Barisienne or antique (54701) pour le bout du pieu et de la Baronval futaie (25477) pour le corps.

titrerealisation

Je n’ai pas trouvé de tuto de fabrication de pieu en crochet (bon j’ai pas cherché aussi, forcément je risquais pas d’en dénicher un). Comme c’est quelque chose de simple, je me suis simplement amusée à crocheter en mailles serrées classiques en jouant sur les augmentations et la couleur pour donner cet effet pointu. J’ai tout noté dans mon super petit calepin à tricrochet, donc si un jour je me motive à faire une partie « Tuto », je mettrais le détail (ok là j’ai juste la flemme j’avoue). Fait dans la joie et la bonne humeur avec mon crochet 4.

titredimensions

Le pieu fait 26 cm de long en tout, pour 20 cm de « vert foncé bizarre » et 6 cm de « caca d’oie ». Après il a un diamètre de 3 cm. C’est un truc assez massif, un vrai pieu ! Bon il est pas super dangereux, mais quand même !

01
Voilà la grosse bête

Au final, ce fut un petit délire bien fun à réaliser, tout bête, qui m’a pris peut-être une heure ou deux maximum.

That’s all, folks !