Publié dans Crochet, Work In Progress

[WIP] Des boulettes roses

Hello !

Aujourd’hui un Work In Progress rapide, puisqu’en fait j’arrive déjà près de la fin. C’est une autre petite bourse pour laquelle j’improvise un autre point, parce que j’avais pas envie de brides, tout simplement.

WIP
Ca se balade partout !

Je suis bien contente d’avoir fait un stock de boîtes de glace (à la menthe s’il vous plait) car c’est vraiment très pratique pour transporter les petits projets comme ça.

That’s all, folks !

Publicités
Publié dans Crochet, Work In Progress

[WIP] Après les carrés, les triangles !

Hello !

Aujourd’hui un petit Work In Progress en pièces détachés, du genre qui ressemble à rien quand on a pas assemblé les morceaux ! Autant sur certains projets on peut avoir une petite idée de ce qui cache derrière, autant là, si on connait pas le truc je pense pas que ça soit possible.

WIP2
Invasion de triangles !

Concrètement c’est pas vraiment très long à faire, c’est surtout plein de petits bouts de partout de chez partout. J’ai pas compté mais yen a vraiment beaucoup !

WIP3
Un peu de couleur que diable !

C’est en effet un projet très coloré, qui demande pas beaucoup de laine en quantité, mais plus en pelotes si on a envie de varier les couleurs. Mais ya eu une grande braderie par chez moi, alors… à 50 centimes la pelote j’en ai profité !

WIP1
Début de l’assemblage

Et oui je mens pas quand je parle de couleuuuuurs ! Reste plus qu’à terminer de tout assembler, ce qui n’est pas forcément le plus long mais plutôt le plus délicat.

That’s all, folks !

Publié dans Crochet, Pour moi

Une bourse pour des sous

Hello !

Aujourd’hui, voici la petite boule WIPée ici. Il s’agit tout simplement d’une bourse que je voulais me faire il y a longtemps pour remplacer le porte-monnaie que je n’ai jamais eu, parce que les sous qui se baladent dans le sac c’est pas terrible.

09
Que du bleuuuu ! Ou presque

titrelaine

Toujours bien déterminée à finir mes stocks de fils, j’ai repris mes restes de pelotes Natura Just Cotton déjà utilisés dans plusieurs projets comme le Chaboule ou le petit chien bleu. Toujours les mêmes couleurs donc : N87 (bleu clair), N27 (bleu foncé) et N1 (blanc). J’ai utilisé mon crochet 4 mm et… toujours pas terminé mes pelotes, maaaaais elles sont vraiment bien démontées maintenant, il ne faudra plus grand-chose pour qu’elles rendent enfin l’âme ! Peut-être que je vais me faire une deuxième bourse.

03
J’aime beaucoup l’attache

titrerealisation

Après une recherche webienne, j’ai fini par trouver un tuto qui me plaisait : celui du porte-monnaie des Fadaises de Fa. Simple, rapide, efficace, que demander de plus ? Je n’ai eu aucun souci à suivre les indications.

Il n’y a qu’une chose que j’ai modifié : le début et la fin des rangs. Depuis que j’ai fait des cactus, j’ai adopté la technique du « Une maille coulée à chaque fin et une maille en l’air à chaque début », parce que je trouve que ça évite des décalages bizarres dans les tours.

05
J’aime le système tout simple pour l’attache

Et surtout, c’est très efficace quand on veut changer de couleur, ça évite les décalages tout moches qu’on peut parfois avoir, comme sur mon Chaboule (ah que j’étais naïve à l’époque à penser que ça marcherait bien en y croyant kré kré fort).

06
Et même pas besoin de noeud ou couture, juste de crocheter tout ça joyeusement !

En effet, j’avais envie d’avoir plusieurs couleurs, du coup avec le coup des mailles en l’air et mailles coulées ça s’est très bien goupillé, et concrètement ça ne change rien aux indications, j’ai juste switché de fil en faisant attention à ce que ça ne fasse pas un décalage moche malgré tout (on sait jamais, sur un malentendu…) et hop, c’était bon !

08
De profil madame la bourse

titredimensions

Quand j’ai terminé ma bourse, elle faisait 7 cm de haut pour un diamètre de 8 cm au fond. Mais après quelques temps à l’avoir utiliser, avec le poids des sous, je trouve qu’elle s’est un peu détendu, du coup elle est plus grande. Je pense que la prochaine fois, je crochèterai avec un crochet plus serré pour éviter ça, ou alors avec un fil différent, à voir. Cela dit, tout va bien, les pièces ne s’enfuient pas !

07
Laisse-moi aspirer ton ââââme !

Je pense aussi que, plutôt que de faire des brides à la fin pour les trous où passer l’attache, je tenterai des demi-brides, parce que je trouve qu’ils sont un peu gros à force, mais ça doit venir de la détente du fil avec l’usage. A méditer, je verrai bien la prochaine fois !

02
Avec des yeux, on dirait presque une tête ! Ou pas…

Au final, ce fut un projet rapide à faire, j’ai dû y passer à peine quelques heures, ça m’a fait une petite bouffée d’air entre mon plaid à carrés (qui est presque fini cela dit !) et d’autres projets plus importants.

That’s all, folks !

Publié dans Crochet, Pour les autres

La maison des pommes

Hello !

Aujourd’hui, voici un cadeau crocheté cet été pour des amis chez qui je suis allée squatter (oui ça fait un bail que je l’ai fait je saaaais). Si pour madame il y a eu le plaid « Queue de sirène », je cherchais quoi offrir à monsieur et… finalement l’idée d’une corbeille à fruits s’est installée et concrétisée !

05
Les belles pommes !

titrelaine

Déjà, vu que la bête allait accueillir des fruits, la laine classique était hors course. J’ai donc été taper dans du coton, et, après une petite escapade dans ma boutique habituelle, c’est encore du Bergère de France qui atterrit sur mon crochet. Plus précisément, du « Coton Fifty », composé comme son nom l’indique si bien de 50% de coton et 50% d’acrylique.

02
Elle est pas mal grande quand même !

Conseillé pour du 3.5, une pelote fait 50g pour 140m. J’ai utilisé deux coloris contrastant, du bengale (fuschiaaaa !) et du chamallow (rose pâle). Ouais ils ont des noms particuliers pour leurs couleurs ! J’ai crocheté les deux fils en même temps avec un crochet 6 mm, et j’ai utilisé 1 pelote et demi de chaque couleur (donc 3 en tout en fait puisque 2 demis font 1, oui je sais je suis forte en maths… ou pas). Toutes les infos sont par ici !

06
Le fond de la corbeille

titrerealisation

En cherchant quelque chose de joli et rapide à faire, parce que j’avais pas beaucoup de temps, de vidéo en vidéo, de clic en clic, de port en port, de… bref j’ai trouvé ce tutorial qui m’a plu. Alors il est en jesaispasquellelangue mais heureusement l’image parle d’elle-même, donc c’est pas gênant. Suffit de prendre le temps de bien regarder, de faire des pauses, et on s’en sort, ouf !

Du coup j’ai suivi ce que je voyais, rien de bien compliqué, des mailles serrées pour le fond, et une sorte de point puff en zig-zag pour le corps de la corbeille. Une fois qu’on a capté, ça va vite !

03
Le point puff pas très puffeux en fait

Là où il y a eu du nouveau, c’est sur l’amidonnage. Ben oui, une fois terminée, ma pauvre corbeille n’avait pas très bonne mine, et surtout elle ne risquait pas de pouvoir contenir des fruits : elle était bien trop molle !

01
La bête avant d’être amidonnée

C’est là qu’arrive le super pouvoir de l’amidon ! Avec juste de la flotte et de la maïzena, on peut faire une sorte de colle qui permet de solidifier le travail effectué et d’avoir à la fin une belle forme qui tombe pas en cacahuète. Pour ça, j’ai suivi la recette d’Alextitia via cette vidéo très claire et simple. Ensuite j’ai utilisé une bête cloche à micro-onde qui avait pile les dimensions qu’il me fallait, j’ai fait sécher la corbeille dessus (ça a bien pris 2 ou 3 jours quand même, et il faisait chaud !) et voilà ! Une corbeille bien solide qui se casse pas la figure !

titredimensions

Après toutes ces opérations, la bête a un diamètre de 21 cm, pour une hauteur de 8.5 cm à peu près. Et elle fait 89 cm en circonférence, ya donc de la place pour plein de fruits !

04
J’aime la solidité bien visible !

Au final, malgré un timing très serré, j’ai réussi à terminer « à temps », à savoir que j’ai dû finir chez mes amis, mais comme monsieur travaillait en journée je pouvais avancer sans qu’il le sache, ouf ! Ce fut une expérience rigolote, surtout avec l’amidonnage, donc je garde précieusement la recette, ça pourra me resservir pour d’autres choses.

That’s all, folks !

Publié dans Crochet, Work In Progress

[WIP] Boule en progrès

Hello !

Aujourd’hui un Work In Progress tout petit, tout simple, tout bête, qui commence par… une boule. Enfin on dirait en tout cas.

WIP
Toujours avec des restes, à croire qu’elles sont infinies ces pelotes !

Mais nooooooooon, c’est pas un Chaboule cette fois ! Plus un petit projet que j’avais en tête depuis longtemps et que j’ai fini par attaquer entre deux gros machins à terminer.

That’s all, folks !

Publié dans Crochet, Pour les autres

Le tracteur de la mort

Hello !

Aujourd’hui, voici tout simplement le gros délire réalisé pour une amie qui avait besoin de remonter son moral dont le WIP se trouve ici : un tracteur amigurumi ! Il faut dire qu’on a un gros délire avec ces petites choses que j’utilise métaphoriquement parlant pour la « tuer » quand elle s’approche trop d’une autre amie qu’on a en commun et… (j’ai bien dit que c’était un gros délire hein). Bref c’est pour le fun quoi !

08
Coucou !

titrelaine

Je continue à descendre mes stocks de laine, du coup pour le tracteur j’ai mangé tout ce qui restait de ma Barisienne, coloris géranium (enfin une de moins !), et j’ai diminué la bouton d’or ainsi que l’igloo (mais il en reste encore zut). Pour le noir, j’ai récupéré une pelote de Berlaine qui traîne depuis la fin de mon écharpe du Seigneur des Anneaux. Bref déstockage à fond ! Après plusieurs essais, j’ai opté pour mon crochet 3,5 mm.

05
Il fait pas profil bas près des fraisiers

titrerealisation

N’y connaissant rien en tracteur, je suis partie en quête d’un tuto qui m’aiderait au moins à voir un peu comment m’y prendre. J’ai trouvé plein de superbes modèles en crochet mais… pas de patron, zut. Et je suis pas assez forte pour improviser un truc sans mes instructions, ça commence à venir au tricot mais pas au crochet naaaan.

Finalement, après de longues heures à errer sur le net, j’ai fini par tomber sur ce tuto. La tête du tracteur me plaisait (oui parce qu’il fallait aussi que sa tronche m’aille, j’allais pas faire un truc que je trouvais pas beau !) et ça n’avait pas l’air bien difficile. Note : le site n’existe plus hélas MAIS comme j’aime trimbaler mes ouvrages partout j’imprime toujours les instructions et pour ça je les enregistre ouf ! Voici donc le tuto en pdf (en anglais).

06
Petit zoom sur les deux roues, ça le fait non ?

J’ai trouvé assez fun la façon de le crocheter : au début on se demande ce qu’on fabrique, ça ressemble tellement à rien ! Et puis petit à petit, on se dit « Ah mais ça doit être cette partie là ! » et, une heure après, « Ah en fait non, c’est le contraire ». Quand enfin on termine la première partie, on comprend vraiment pour du vrai !

Autre point très positif : il y a très peu de couture. Une grande partie de l’assemblage se fait avec le crochet à coups de mailles serrées, ce qui en plus donne une finition propre et jolie je trouve.

03
La bête vue de haut, avec… une roue un poil mal calée, oups

Bon après, si l’anglais ne m’a pas posée de problèmes particuliers, j’ai juste rien compris pour les roues. Autant la partie noire ok, c’était pas difficile, j’ai réussi, autant la façon dont le tuto indique qu’il faut coudre les parties jaunes aux parties noires… J’ai essayé dans tous les sens pendant des soirées entières, mais non, j’avais jamais le même résultat que sur les photos.

04
Mais si on les voit mes espèces de crampons du pneu ! Si si !

Alors j’ai modifié le patron pour crocheter du noir autour de mon jaune (comme on le voit bien sur les photos du WIP), comme ça à l’assemblage c’était tout bien et plus proche du rendu final demandé, ouf ! A part ça, c’était nickel.

Pour terminer, j’ai fait à ma façon les yeux, vu que j’en ai toujours pas achetés de sécurité, et j’ai arrangé la bouche d’une autre façon. Un peu basse je trouve d’ailleurs, mais bon l’effet que je voulais est à peu près là, donc ça paaaasse !

07
Trop fière d’avoir eu une bonne roue à la fin après des heures de galère !

titredimensions

Pour changer, j’ai oublié de mesurer la bête MAIS j’ai fait les yeux doux à mon amie et elle a gentiment mesuré le tracteur pour moi. Du coup, il fait 18 cm de large, 21 cm de long et 16,5 cm de haut. Oui c’est du mastoque, parfaitement ! Ca rigole pas avec moi quand il s’agit d’envoyer un monstre trucider quelqu’un mwahahahah.

02
Ca c’est du sourire de roxor !

Au final, j’ai pu récupérer l’adresse en douce de cette amie sans avoir à lui demander pour lui faire la surprise. Une boîte à chaussure, un texte débile expliquant l’arrivée du tracteur, et pouf ! Fou rire garanti et largement obtenu, d’ailleurs toute la petite famille a été étonnée. Sans compter la surprise du chéri à qui elle a demandé de la prendre en photo par terre, le tracteur sur le dos, en mode « Tuée par le tracteur ». Oui quand je dis « Gros délire », je mens pas !

That’s all, folks !