Publié dans Pour les autres, Tricot

Deux bonnets pour le pas prix d’un

Hello !

Aujourd’hui, voici les cadeaux offerts à mon cher papa pour sa fête (oui je sais on est genre 2 mois plus tard mais ils ont bien été donnés le bon jour, pas d’inquiétude !) : non pas un mais deux bonnets ! Dont un à torsade qui a eu droit à son WIP ici.

titrelaine

Il s’agit de la même que la panoplie d’hiver de Serdaigle, à savoir la Barisienne 7 de Bergère de France. Il me restait pas mal de pelotes de chaque couleur, j’avais prévu très large, du coup c’était l’occasion de les utiliser ! Et comme ce sont des couleurs assez neutres, aucun souci pour les porter.

Gris-01
Avec la bordure  dépliée

titrerealisation

Pour les deux bêtes, j’ai utilisé mes aiguilles circulaires 6 mm, et une aiguille à torsades pour le bleu.

Pour le bonnet gris, j’ai simplement fait des côtes anglaises et des côtes classiques pour la bordure en 2/2, comme pour le bonnet de ma soeur. Et bien entendu avec un pompon à la fin, parce que faut pas déconner, un bonnet sans pompon c’est pas un bonnet d’abord !

Gris-03
Assorti à Totoro celui-là !

Pour le bleu, j’ai suivi un guide en anglais trouvé sur le site Purl Soho : il s’agit du Traveling Cable Hat. Bon par contre comme j’ai utilisé de la laine et des aiguilles bien plus grosses, j’ai suivi la version « Baby », sinon ça aurait été beaucoup trop grand.

02
Des belles torsaaaaaaades !

Comme toujours, au début c’est un peu compliqué, mais une fois qu’on a compris les termes ça va tout seul, et ça devient presque automatique (pas comme les antibiotiques ! *sbaf*) quand on a capté l’articulation des torsades.

Sur la fin, n’ayant pas d’aiguilles double-pointe, j’ai tout simplement pris une autre paire de circulaires et c’était nickel.

03
Encore des torsaaaaaaaaaaades !

titredimensions

J’ai été récupérer les bonnes pour les mesurer, parce que, comme d’hab, j’avais oublié de le faire avant de les offrir ! Heureusement que j’ai toujours le papa à portée de main. Donc le gris fait 22 cm de long avec la bordure, laquelle seule fait 8 cm de long, tout ça pour 21 cm de large.

04
Avec la bordure dépliée lui aussi (j’aime le départ des torsades)

Côté bleu, on a un peu plus de longueur, 26 cm avec la bordure, qui fait à elle seule 6 cm, et pour… encore 21 cm de large ! Si ça c’est pas la classe.

Et les pompons font 8 cm de diamètre, pour une fois j’ai pensé à les mesurer eux aussi.

05
Totoro porte mieux celui-là quand même

Au final, ce fut bien sympatoche, surtout pour les torsades, j’adore ces trucs, et j’adore voir les motifs se former au fur et à mesure que ça monte. Ya tellement de possibilités juste en croisant des mailles à gauche, à droite, un peu, beaucoup, pas du tout… Bref je kiffe ! Et le papa est content de ses bonnets, même si c’est pas du tout la saison actuellement, donc tout va bien.

That’s all, folks !

Publicités
Publié dans Pour les autres, Tricot

L’arrivée tardive du bonnet

Hello !

Aujourd’hui, voici un tricot dont le WIP est ici, que je voulais réaliser depuis trèèèès longtemps mais j’avais jamais… le temps (tu parles, ça t’a pris 2 jours de le faire), la motivation (vrai que pour aller chercher la pelote planquée au fond du placard c’était dur), et… En fait fallait finir les projets urgents, comme d’hab. C’pas forcément une excuse maaaais ça explique !

Bref, j’ai réussi enfin à réaliser ce tricot grâce tout simplement au grand KAL annuel 2018 de Letipanda. Oui il m’aide beaucoup ce KAL mine de rien ! Alors non c’était pas un thème cette fois, mais un mini-thème : La révolution de la pelote unique. Le principe était très simple : réaliser un projet avec une et une seule pelote, sans obligation de la finir non plus. Et pour ma part, ce fut… le bonnet brioche assorti à l’écharpe de ma soeur (offerte genre ya 1 an et demi, faut pas être pressé avec moi en effet).

04
Avec le pompon bien sûr !

titrelaine

Comme on s’en doute, j’ai utilisé la même laine que pour l’écharpe, forcément, ça doit aller ensemble ! Donc c’est toujours de l’Azteca Milrayas (et je me demande toujours où ils vont pêcher leurs noms), 53% de laine, 47% d’acrylique, conseillée pour des aiguilles 5, 5.5 avec 100g pour 180 mètres. J’ai pris mes aiguilles circulaires 5 mm parce que le tricot en rond c’est la vie, et j’ai réussi à bouffer toute la pelote qu’il me restait en feintant !

03
Et le rebord fait à l’arrache pour la photo

titrerealisation

Absolument rien de compliqué sur ce point : j’ai tout simplement fait la même chose que pour mon bonnet bleu rien qu’à moi, en changeant juste le nombre de mailles montées et de rangs tricotés. Vu que la laine est plus fine et tricotée en 5, je suis partie sur 80 mailles. Hop, 15 rangs de côtes 2/2 parce que j’aime bien, puis point brioche en pagaille.

Pour être précise, j’ai tricoté la brioche sur 21 rangs, puis au 22ème j’ai fait 16 diminutions, de manière à avoir à chaque fois entre 2 jolies côtes (pasque je suis maniaque, j’aime quand c’est tout bien fait tout harmonieux tout symétrique). Ensuite 3 rangs normaux, puis 10 diminutions, puis 5 rangs normaux, puis encore 10 diminutions, et j’ai terminé avec 20 rangs normaux.

J’ai fait mes diminutions au pifomètre en me basant sur 2 choses : ma tête, pour sentir à peu près quand il était temps de diminuer la bête ; et ma maniaquerie légendaire, parce que faut diminuer BEAU et surtout en ayant le même nombre de côtes des deux côtés pasque sinon ça va paaaaaaaaaaaas ! Bref pifomètre, et comme ça marche bien à chaque fois… pas de raison de changer de méthode pour le moment !

Cela dit, malgré tout ce tricotage intensif, il m’est ENCORE restée un peu de laine…

WIP4
Ca plus précisément… genre rien du tout quoi !

J’ai cru que j’arriverais jamais à la finir didju ! Mais, déterminée que j’étais à parvenir à mon but, j’ai feinté : je m’en suis occupée en crochetant des petits accessoires bonus.

05
Tout ça rien que pour elle !

Je proposerai ces petits bonus à ma soeur quand je lui offrirai le bonnet, avec la possibilité de les coudre dessus pour le customiser selon ses envies (sinon il restera comme ça et puis voilà !). Comme il me restait assez pour faire plusieurs choses, j’ai essayé de varier, et de laisser du fil pour la couture si besoin. Pour le reste… ce sera à elle de choisir ce qu’elle veut !

01
Bon faut ptêt pas tout mettre en même temps

titredimensions

En ce beau dimanche où je rédige ces belles lignes (kof kof), j’ai juste pas la force de chercher mon mètre-ruban. Hey j’ai passé la matinée dans un gymnase à suer sang et eau, donc j’peux être un poil fatiguée ! MAIS ! J’ai pas oublié de mesurer quand même le bonnet pour une fois, juste que j’ai utilisé ma règle droite classique de 20 cm. C’mieux que rien !

Donc ce bonnet fait à peu près 21/22 cm du rebord jusqu’au bas du pompon. Question tour de tête, c’était juste la galère avec la règle (mais toujours le courage de me bouger), donc c’est très approximatif : entre 52 et 56 cm je pense. Et tout ça a 8 cm de côtes 2/2.

02
Non vraiment, Totoro a pas une tête à bonnets

Au final, ce fut bien d’avoir la motivation du mini-thème pour enfin tricoter ce bonnet qui attendait depuis un bail. Maintenant quand est-ce qu’il va être offert, ça… Peut-être dans l’été si les transports arrêtent de faire grève ! En attendant, aucun risque que la surprise soit ratée, ma soeur n’allant pas sur Internet tout est bien secret comme il faut, ouf !

That’s all, folks !

Publié dans Crochet, Pour les autres

La journée mondiale du tricot… avec des carrés roses !

Hello !

Aujourd’hui, un petit article qui sort de mes habitudes (ça fait jamais de mal) puisqu’il ne s’agit pas vraiment d’un projet, plutôt une occasion de tricoter/crocheter un petit peu solidaire.

01
Des carrés, des carrés, des carrés !

En effet, samedi dernier, le 09 juin 2018, c’était la journée mondiale du tricot (ils acceptent aussi le crochet cela dit, sont pas racistes ouf). A cette occasion, ma petite boutique de laine a organisé un espace dans la rue pour inviter les gens à tricoter et crocheter, tout comme permettre aux curieux de venir voir comment ça se passe, voire d’apprendre les bases.

02
Granny square tout simple avec une bordure en mailles serrées

J’y suis donc allée le matin afin de squatter une chaise et de tricrocheter en papotant avec les autres. Il s’avère qu’en prime, c’était le lancement de l’opération Octobre Rose, qui revient chaque année et sert à sensibiliser à la réalité du cancer du sein. A cette occasion, le but est pour nous de réaliser plein de petits carrés roses en laine, ou coton, ou tout autre fil qui fait l’affaire. Ces carrés seront ensuite assemblés pour faire un immense ruban rose, lequel sera ensuite accroché sur les bâtiments de l’institut Curie qui lutte contre ce cancer (enfin si c’est la même que l’année dernière, pour le moment les sites sont pas à jour sur l’opération).

03
Un autre granny square avec une bordure en demi-brides cette fois

Pour l’occasion, plutôt que de tricoter un de mes projets, je me suis donc mise à crocheter quelques carrés roses ! Trois pour être exacte, en 2h (pas sûre que je sois très rentable) en jouant un peu sur les bordures d’abord, puis le point. Mais bon comme je suis pas une méga pro, je suis restée très classique, en mode granny square. J’ai juste testé au pif le dernier avec le point puff.

04
Et le dernier en point puff, avec une bordure en mailles serrées aussi

Au final, ce fut une expérience sympathique avec pas mal de gens autour, des curieux, et… tous mes carrés font bien 10 cm ahah ! La victoire !

That’s all, folks !

Publié dans Pour les autres, Tricot

Une cape de chocobo mage !

Hello !

Aujourd’hui, voici enfin dévoilé le grand mystère du WIP en rouge et blanc (genre arrête de te faire des films ma cocotte) : il s’agit d’une… cape de chocobo mage ! Comment ça c’est pas compréhensible ? Rofl aucune culture geekesque ! En fait c’est tout simplement une amie qui adore ces bestioles, issues des jeux vidéos Final Fantasy, et qui est tombée amoureuse de cette image. Et qui m’a demandée un beau jour de lui faire la cape. Bon ben… challenge accepted !

02
Super Cape est là !

titrelaine

J’avais jamais tricoté de cape avant, donc, comme je voulais pas trop me foirer, j’ai sécurisé un peu l’aventure en achetant un kit de We Are Knitters : la Thistle Cape. Pour ce que j’ai vu, elle n’est plus dispo sur leur site mais elle se retrouve ici et là sur le net. La laine utilisée est donc de la bonne grosse pelote « The Whool », 100% laine péruvienne, qui fait 200g pour 80m, recommandée pour des n’aiguilles 10 mm. Bon pour ma part j’ai repris mes énormes de 15 mm qui vont très bien (jamais compris d’ailleurs pourquoi ils disent 10 sur l’étiquette mais 15 sur les patrons, m’enfin passons).

03
Tentative de pliage de face

Niveau couleurs, nous avons le rouge vif, et le sable, parce que le naturel faisait trop blanc flashy à mon goût. J’ai utilisé… on va dire une pelote de rouge (parce qu’en fait j’ai jonglé avec deux pour le Jacquard, histoire de pas trop perdre de fil dans les espaces blancs), et 4 pelotes de sable si je me trompe pas. Même que j’en avais pas assez à la base, j’ai dû en recommander en cours de route.

10
Petit aperçu portée

Enfin, j’ai crocheté les oreilles et la lanière pour fermer la cape, avec un gros crochet en bois 10 mm.

06
Avec des pitits pompons au bout bien sûr !

titrerealisation

J’ai suivi les grosses lignes du patron de WAK, mais j’ai modifié le nombre de mailles et de rangs pour avoir une cape assez grande, le modèle de base était trop petit à mon goût. J’ai aussi bien sûr rajouté mon motif à triangles en bas. Je pense que, si je scannais mon carnet tricrochet, personne comprendrait mes gribouillages. Heureusement j’y arrive encore moi !

14
Hop de dos !

Et pour terminer, j’ai improvisé les oreilles au crochet, avec un résultat qui m’a bien plu ! Bon elles sont un touuuut pitit peu énormes, maaaais ça a son charme ! Et puis surtout, elles tiennent super bien droites sur la tête !

07
N’oreilleeeeeee !

J’ai assemblé tout ça suivant le modèle, en couture invisible. Par contre j’ai pas cousu les oreilles, que nenni ! J’ai voulu testé au crochet et… ben en fait ça tient super bien ! Et je trouve que ça fait un résultat bien propre.

08
Et de l’autre côté, bien accrochée !

titredimensions

… Je le dis ou pas… Allez soyons fou : pour changer, j’ai encore oublié de mesurer la bête avant de l’offrir. Mais c’pas ma faute ! Dès que j’ai fini et que c’est sec après le lavage/blocage, j’ai qu’une hâte, faire le paquet cadeau et hop le remettre à son destinataire de préférence en mains propres. Et c’est souvent quand tout est prêt que je me rappelle que je voulais le mesurer avant…

11
Elles tiennent bien mes oreilles, parfaitement !

Bon après les photos doivent quand même donner une idée (on se rattrape comme on peut hein) !

04
A peu près bien pliée, plus qu’à l’empaqueter !

Au final, j’ai un peu fumé sur la capuche qui est juste énorme, mais bon ça fait un style on va dire (non mon amie n’a pas une grosse tête, ou en tout cas pas à ce point, câlin Nae si tu passes par là ! xD). Et je me suis ratée sur un petit bout de triangle mais chuuuut ça se voit pas si on sait pas ! Sinon globalement j’ai eu ce que je voulais, alors… ça vaaa ! Et puis c’était fun d’adapter le modèle en jouant avec les bouts de laine de partout pour faire le motif rouge.

That’s all, folks !

Publié dans Pour les autres, Pour moi

Petit snood pour des CRÉAtifs

Hello !

Aujourd’hui, voici un tricot un peu spécial puisque je l’ai réalisé dans le cadre d’une sorte de tutoriel qu’on m’a demandé. En fait il s’agit de ce qu’ils appellent un RDV CRÉA (pour CRÉAtif comme l’indique si bien le nom de cet article), qui consiste à proposer un guide découpé en plusieurs parties, publiées régulièrement (en l’occurrence une fois par semaine, d’où le RDV) afin que les participants puissent avancer tous ensemble sans se presser. C’est une sorte de KAL sauf qu’on a pas toutes les instructions dès le départ. J’ai donc réalisé un sondage pour savoir ce que les personnes concernées souhaitaient faire, et c’est le snood qui est sorti grand vainqueur de l’enquête. N’étant pas une pro du tricot, et le tuto étant censé s’adresser à des débutants, voire des personnes n’ayant jamais touché à des aiguilles, j’ai fait au plus simple !

03
Tout bien fini !

titrelaine

J’ai profité de ce petit projet pour utiliser des restes de laine qui me viennent de mon pull Wakien. Il faut dire que j’avais encore une bonne partie de gris et une grosse pelote de naturel (pour pas dire blanc), donc autant que ça serve !

C’est donc toujours The Petite Whool qui est utilisée, 100% laine péruvienne, 100 grammes pour 140 mètres, et conseillée pour des aiguilles de 8 mm. J’ai repris les miennes en bambou (je l’aurais bien fait en rond mais ça n’aurait pas été cool pour un tuto débutant).

04
A l’envers, avec la pitite couture bien visible à droite (mais à l’endroit on la voit pas ahahah !)

titrerealisation

Pour le moment je ne fais pas de tutoriels disons « officiels », déjà parce que je me sens pas suffisamment à l’aise pour proposer des trucs sympathiques, et parce que j’ai pas une confiance en soi exorbitante. Peut-être qu’à l’occasion je ferais vraiment le détail de ce snood pour le fun, mais pour l’instant je me contente de résumer comment il est fait, et on verra bien un jour, peut-être ! Ou pas.

01
Et un petit échantillon de fait, un !

Et oui pour une fois j’ai fait un échantillon, parce que c’est pratique pour savoir combien de mailles on doit monter pour avoir les dimensions voulues à la fin. Je suis partie sur 28 mailles pour avoir une bonne longueur à mesurer une fois terminé, et j’ai fait une bordure en point mousse pour éviter que le carré tourne, ce qui est chiant pour compter : 4 rangs en point mousse, puis à chaque fois j’ai fait 4 mailles endroit, du jersey, 4 mailles endroit pour terminer.

Une fois que j’ai eu mes mesures, le verdict est tombé : pour le snood que je souhaitais, j’ai monté 86 mailles avec ma première couleur, à savoir le gris. J’ai démarré avec des côtes 2/2, parce que j’aime bien, ça fait joli et c’est élastique, donc idéal pour passer la tête dedans. J’ai fait 10 rangs comme ça.

Ensuite j’ai changé pour prendre ma deuxième couleur, la naturel, et je suis passée au jersey, la partie la plus longue (pendant laquelle j’ai regardé plusieurs épisodes de Glee). Comme j’avais pas envie de faire un truc totalement uni, j’ai rajouté deux lignes de gris en cours de route. Au final, ça a donné : 10 rangs en naturel, 1 rang en gris, 10 rangs en naturel, 1 rang en gris, et 10 rangs en naturel.

WIP1
La longueur m’a plu, du coup j’ai arrêté là

A partir de là, j’ai abandonné le naturel pour reprendre le gris et j’ai tricoté à nouveau 10 rangs en côtes 2/2. Mais en fait, je pense qu’il aurait fallu que je fasse un rang supplémentaire en jersey en gris, parce que sinon ça fait une petite démarcation que je trouve pas très jolie sur le rendu final. Je le saurai pour la prochaine fois !

Pour terminer, comme toujours, c’est rabattage des mailles, puis couture invisible. Ensuite lavage, séchage tout gentil, vu que ya pas spécialement besoin de blocage pour ça, et terminé !

05
Totoro approuve le confort

titredimensions

A la base je visais un snood d’une soixantaine de cm de tour de cou. Et… il en fait 64 ! Si c’est pas cool ça ! Niveau hauteur, il fait 32 cm. Du coup je peux le porter soit en simple, mais ça fait un peu trop lâche à mon goût, ou en double, ce qui est bien mieux parce que ça tient super chaud, c’est tout doux, et ya pas un pet de froid qui passe à travers… les mailles (je suis déjà sortie pour cette blague pourrie) !

06
Approuvé doublement, il a sa petite queue bien au chaud !

Au final, ce fut une expérience rigolote à mener, et j’ai eu que de bons échos sur ma façon d’expliquer comment tricoter ce snood, en partageant des liens de vidéos sur les différents points. Il n’y a que la couture invisible que j’ai détaillé à fond avec des photos, parce que je trouve qu’en général sur les vidéos c’est trop rapide et qu’on voit pas forcément très bien. Alors qu’avec les images, au moins on peut prendre le temps de bien regarder et de trouver où piquer son aiguille.

Le snood en lui-même a été facile à réaliser et m’a bien servi durant l’hiver dernier, et continuera à me servir (oui je suis une esclavagiste du snood mwahahah) au prochain.

That’s all, folks !

Publié dans Pour les autres, Work In Progress

[WIP] En rouge et n… blanc !

Hello !

Aujourd’hui, un Work In Progress un peu particulier puisque, pour une fois, c’est un tricot à la fois inédit pour moi (comprendre « J’ai jamais tricoté de machin comme ça jusqu’à présent ») et… un peu rebelle puisque, pour différentes raisons, je ne pouvais pas suivre à 100% le patron. Et puis c’pas marrant si c’est trop facile hein !

WIP5
Grosses n’aiguilles !

Déjà ya un motif, ça faisait un bail d’ailleurs que j’avais pas refait un peu de Jacquard. Bon c’est un grand mot puisque là il s’agit juste de triangles… mais quand même ! Je me suis bien éclatée à compter mes mailles et à dessiner le motif sur mon petit carnet spécial tricot/crochet (ce qui donne un gros cracra pas beau que ya que moi qui le comprends).

WIP3
De l’autre côté, le bordel de fils !

Et encore, j’ai optimisé au maximum pour éviter autant que possible qu’il y ait trop de fils. Bon là comme ça, ça ressemble à rien, mais quand on sait ce que c’est… ben ça ressemble à rien aussi. Allez pour le fun, j’ai fini de crocheter un des accessoires à rajouter à la fin !

WIP4
Recto/verso, ça rend comme que je voulais !

Mais quoi qu’est-ce, ça… surprise, surprise !

That’s all, folks !

Publié dans Pour les autres, Tricot

La panoplie d’hiver de Serdaigle

Hello !

Aujourd’hui, (re)voici du Harry Potter dans mon terrier mais c’pas ma faute : comme dit dans le WIP de ce tricot, j’ai une copine qui a vu mes écharpes et en a voulu une aux couleurs de Serdaigle, alors… impossible de refuser ! En prime, elle souhaitait la seconde version (oui parce que, comme les réalisateurs des films changent, chacun fait limite sa garde-robe spéciale Poudlard donc ils gardent pas les mêmes écharpes et bonnets d’un opus à l’autre). C’était donc l’occasion de faire l’autre version !

Et comme il me restait encore pas mal de laine (j’avais vu trop large), j’ai décidé de réaliser le bonnet assorti pour lui faire une surprise.

06
Prêt pour l’hiver ?

titrelaine

Après lui avoir proposé plusieurs laines correspondant à ses souhaits, à savoir une grosse laine et, forcément, les bonnes couleurs de Serdaigle, la grande gagnante est… la Barisienne 7 de Bergère de France, avec les coloris bleu marin et menhir. Elle est composée de 100% acrylique, une pelote fait 50g pour 80 m, conseillée pour des aiguilles 6,5.

01
Prêts à rentrer dans le colis !

Pour ma part, j’ai utilisé mes aiguilles circulaires 7 mm pour les deux. Côté quantité, l’écharpe m’a bouffée 4 pelotes de bleu et 1 pelote de gris. Le bonnet a mangé 1 pelote de bleu et a terminé la grise. Donc en gros pour être large, il m’a fallu en tout 5 pelotes de bleu et 2 pelotes de gris (1,5 en fait).

04
J’ai bien fait attention à rentrer mes fils sur l’écharpe !

titrerealisation

Pour l’écharpe, j’ai fait du simple, comme d’habitude : j’ai monté 30 mailles et tricoté toujours la même chose, à savoir une maille lisière et des côtes 1/1 ! En me basant sur la photo que ma copine m’a donnée, j’ai réparti les alternances de couleurs, ce qui chez moi a donné : 40 rangs bleus foncés, puis 4 gris, 4 bleus, 4 gris, et hop à nouveau 40 rangs bleus, puis 4 gris, 4 bleus, 4 gris, etc.

07
Toi aussi compte les rayures pour t’endormir !

Avec tout ça, j’ai fait en tout 352 rangs, 353 si on compte le rang de rabattage, que j’ai fait en classique. Quelques franges pour le plaisir, et puis c’est sur le modèle de base, et voilà !

08
Toute bien pliée !

Du côté du bonnet, j’ai tricoté en rond, donc pas de couture à faire mwahahahahah j’adore ça ! Ensuite j’ai fait du classique tout simple : 60 mailles de montées, des côtes 2/2 sur 15 rangs pour avoir une bordure à rabattre sur les oreilles, puis du jersey endroit tout simple.

09
On peut choisir de rabattre ou pas la bordure

Après j’ai découpé les couleurs comme suit : 15 bleus (les côtes 2/2), puis en jersey 5 bleus, 2 gris, 2 bleus, 2 gris, 5 bleus (avec le début des diminutions sur le 4ème rang), 2 gris, 2 bleus, 2 gris, et 4 bleus pour terminer tout ça. J’ai suivi une des nombreuses vidéos indiquant comment éviter d’avoir un décalage pas beau sur les rayures : « Comment tricoter des rayures en rond sans décalage » de Drops Design. Bon cela dit je me suis foirée sur la fin, je devais fatiguer…

02
Bouh le vilain décalage à la fin TT

J’ai dispatché mes diminutions au pifomètre en me basant sur ma tête, c’est ça le truc magique avec le tricot en rond (en plus de pas avoir de couture niak niak) : on peut essayer son bonnet tout en le tricotant. Du coup quand je sentais que ça le faisait bien là, hop un rang de diminution.

03
Fils bien sécurisés à l’envers !

titredimensions

L’écharpe fait 13 cm de large bien souples pour 230 cm de long. Oui elle voulait du gros douillet la copine, elle est servie ! Et sans les franges, avec on doit rajouter une dizaine de centimètres je pense.

Le bonnet quant à lui, sans retourner la bordure, fait 24 cm de haut, dont 9 cm de côtes, pour un tour de tête de 59 cm à peu près. Sur moi, il va bien, maintenant à voir si la tête de la copine sera à son goût (je croise les doigts).

05
Totoro approuve et a essayé de piquer le colis !

Au final, ce fut une expérience bien sympathique, avec mon deuxième bonnet fait sans tuto ni rien, j’suis fière ! Ok il est tout simple, mais quand même ! Plus qu’à ce que la Poste ne perde pas le colis en cours de route et que la copine le reçoive…

That’s all, folks !